Accueil

L'Union Nationale des Combattants (UNC) a vocation :

- A RASSEMBLER le Monde Combattant (toutes générations du feu confondues). Les veuves et orphelins de Guerre, les blessés et invalides. Les Soldats de France (Anciens du Service Militaire et du Service National, leurs veuves et orphelins).

Toute personne civile ou militaire engagée, appelée ou réserviste contribuant ou ayant contribué à la défense de la France sur les Théâtres d’opérations extérieures ou sur le territoire national, ou s’y étant préparée, sans avoir pour autant été engagée dans une opération militaire.

Toute personne participant, ou ayant participé à la défense ou à la protection des vies et/ou des biens des personnes physiques, pour la Défense de la France, des Territoires et Départements d'Outre-Mer et de la population (la Gendarmerie et la Police nationales, les Douanes, la Sécurité Civile et les Sapeurs-Pompiers, la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, les services de secours de la Croix rouge, de la Croix blanche, de l'Ordre de Malte et de sécurité etc...).

Toute personne qui, ne satisfaisant pas aux conditions ci-dessus écrites, partage les valeurs de l’UNC et qui, en raison de ses attaches ou de ses compétences, souhaite contribuer à la réalisation des buts de l’UNC mais n’ayant pas acquis de droit la qualité de ressortissant de l’ONAC (1).

-  A TRANSMETTRE la mémoire aux générations actuelles et futures. 

-  A DEFENDRE l’Honneur des soldats français et des Morts pour la France, les droits légitimes et imprescriptibles du Monde Combattant auprès de la Nation.

(1) Pour être ressortissant, il faut être titulaire d’une carte établie par l’ONAC-VG et qui prévoit plusieurs avantages. Pour en savoir plus cliquer sur ce lien.

A noter dans vos agendas...

- Congrès de l'Union Nationale des Combattants nationale à Saint-Malo 35400 du 21 au 23 juin 2019. Les statuts 2019 de l’Union Nationale des Combattants ont été approuvés le 23 juin 2019 à la majorité des suffrages exprimés.

Carte du combattant : premiers examens des demandes d’attribution pour l’Algérie (1962-1964).

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, a ouvert mardi 22 janvier 2019 la première réunion de l’année de la commission nationale de la carte du combattant qui s’est tenue, en formation restreinte, dans les locaux de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), à Paris.
L’attribution de la carte du Combattant aux soldats en Algérie de 1992/1964 seront prises en compte sous 3 volets : la Carte du Combattant, la retraite s’y afférent et la ½ part fiscale à 74 ans. Au 15 avril 2019, au niveau de la commission nationale 20.000 demandes sont déposées et 13.000 sont traitées.

Au niveau départemental, il est bon de savoir qu’en raison du nombre important (plusieurs centaines) de demandes de la carte du combattantC 1962/1964 le délai d’attribution peut varier et aller jusqu’à 6 mois après la date de dépôt à l’ONAC-VG 67, 3 commissions nationales d’attribution de la carte du combattant (CC) se sont tenues depuis le début de l’année 2019, enfin dernière nouvelle 200 de la CC 1962/1964 seraient arrivées, un peu de patience à tous et la carte vous sera délivrée très prochainement par l’ONAC-VG 67.
En savoir plus...

PASSEURS DE MEMOIRE, TEMOIGNAGES AFN

Initié en 2018 par l’ONAC-VG 67, Jean Pilleri, directeur départemental et Perrine Lethenet, coordonnatrice de la mémoire ont fait appel au Monde Combattant du Bas-Rhin, dont l’Union Nationale des Combattants Fédération du Bas-Rhin présidée par Henri Meichel  afin que des acteurs et des témoins de la Guerre d’Algérie puissent exposer leur vécu personnel auprès des élèves de 1ère et de Terminale des lycées, des élèves de 3ème des collèges ayant cette période de l’histoire inscrite à leur programme.

Après un report circonstanciel du 24 mai 2019, la séance de « témoignages » sur la Guerre d’Algérie se déroulait le 17 juin 2019 auprès des élèves de 3ème du collège Jean Macé de Mulhouse. Conduite par Mme P. Lethenet (Coordinatrice Mémoire de l’ONAC-VG67), le souvenir puisé des mémoires de J. Bronner de l’UNC Strasbourg, ancien appelé du contingent, de F. Sendra, ancien appelé du contingent, natif d’Algérie (Pdt CUS Nord), de G. Pertusa, natif d’Algérie (UNC Strasbourg / Vice-président UNC 67) et de A. Taïeb, engagé natif d’Algérie, témoin des harkis (ANFRONA) ont apporté le témoignage de « leur » Guerre d’Algérie.
Leurs récits personnels ont su motiver le public averti (professeurs et élèves) captivé par le ressenti et l’impact de leur vécu couvrant la période de leur naissance en Algérie et au-delà des accords d’Evian du 18 mars 1962 générant le cessez-le-feu et l’accession le 3 juillet 1962 à l’indépendance de l’Algérie.
En savoir plus