Accueil

   

L'Union Nationale des Combattants (UNC) a vocation :

- A RASSEMBLER le Monde Combattant (toutes générations du feu confondues y compris celle des Opérations Extérieures), les veuves et orphelins de Guerre, les Soldats de France (Anciens du Service Militaire et du Service National, leurs veuves et orphelins) toutes celles et ceux qui portent ou ont porté l'uniforme (la Gendarmerie et la Police Nationales, les Douanes, la Sécurité Civile et les Sapeurs-Pompiers, la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, etc...) pour la Défense de la France, des Territoires et Départements d'Outre-Mer et de la Population au péril de leur vie, dans une communauté de valeurs patriotiques et le sens du devoir de mémoire.

- A DEFENDRE leurs droits légitimes et imprescriptibles auprès des instances de la Nation.

En 2018, l’Union nationale des combattants commémore le centenaire de sa fondation.

En effet, le projet de créer une association pour maintenir et resserrer les liens qui unissent les combattants de la Grande Guerre, aider et rendre hommage aux actes de courage des poilus, né au cours de l’année 1917, est concrétisé le 25 novembre 1918, lorsque les statuts de l’Union nationale des combattants sont déposés, puis publiés le 11 décembre 1918 au Journal Officiel.

La commémoration du centenaire de la Grand Guerre s'achèvera en 2018.Ce sera l'occasion ultime pour chacun, chacune des sections, des fédérations départementales de manifester à Paris le devoir de mémoire à nos Anciens issus de cette génération qui a tant souffert. Venez nombreux avec vos drapeaux.

Mémoire : Laurent Kubler, de l’incorporation à la libération.
Poursuivant leurs rencontres avec des témoins de la Seconde Guerre mondiale, dans le cadre de leur participation au concours de la Résistance, les élèves de 1re BASSP et leur professeur d’histoire Emmanuel Subiali ont accueilli Laurent Kubler, 91 ans. Ce dernier a d’abord été incorporé de force comme 130 000 Alsaciens et Lorrains. Il avait 18 ans. Puis, en 1944-1945, après avoir rejoint la 1re Armée, il est devenu libérateur.
Editorial l'Alsace du 03 avril 2018 - L. Kubler Véteran parle aux eleves du LPJ. Storck -Guebwiller